pour_retour_page_précédente_désert-marocpage précédente:
Odeur du pain
et billet d'humeur



Objets Trouvés
... et retour dans le temps

Reg, désert de cailloux

Les photos s'ouvrent dans grrrandes fenêtres si clic! dessus... Vous y gagnerez en ambiance...j't'assure!...de l'espace!

REG, plateau de cailloux absolument... plat, nu et désertique que nous traversons l'avant-dernier jour.

Toujours ce vaste espace et ce sentiment d'immense liberté ... Monotone, croyez-vous?.... Pas du tout!... un brin euphorisant... Et puis, nous avons toujours sur notre gauche le Djebel Bani (voir ICI) et loin, très loin, aux confins de l'horizon, de minuscules lignes de dunes...

... et étranges merveilles, mais pas tout de suite, il faut d'abord que l'oeil apprenne à voir, là, sous les pieds, parmi les galets aux ocres multiples, roulés, polis et parfois brisés... voir les innombrables signes de la présence perdue de la mer ici, signes depuis des temps archaïques.

mémoire de coquillage

vestiges de coquillages par milliers
à la surface du sol
avec une coquille aussi fine qu'une aile de libellule
qui s'effrite quand on veut le prendre
j'ai pu ramener celui-ci grace au sable dont il est rempli et qui le maintient

 pierre du désert et fossiles

des éclats de roche noire bourrés de fossiles

 

fossiles

 

...et puis d'autres trésors...

 Rose des sables 1rose des sables 2rose des sables 3

 ...et encore...

Cailloux sculpté par vent et sable 1 Cailloux sculpté par vent et sable 2 Cailloux sculpté par vent et sable 3

Dernière veillée au bivouac de ce soir, demain dernière étape et retour à Zagora.

Dans les objets trouvés, Mustapha, notre guide a trouvé le Japon :

J'ai l'habitude d'amener dans mon sac à dos quand je voyage un globe terrestre gonflable... Ce soir-là, je l'ai sorti. Mustapha l'a gonflé puis a cherché à situer d'où nous venions, mes associés-couple-franco-espagnol et moi, bordelaise... puis d'autres nationalités qu'il a été amené à conduire dans le désert... les anglais, les allemands.... et le Japon !... AH!...le JAPON...

Sur ce coup-là, nous avons perdu tout prestige, nous, nous sommes voisins... Mustapha, un doigt sur le Maroc, un doigt à l'opposé du globe sur le Japon mesure avec admiration le chemin parcouru par les japonais pour venir jusqu'à lui de si loin. Son visage en est tout illuminé...

 Indispensable globe terrestre du trekkeur

Je lui donne mon globe... le lendemain, au p'tit déj, je le vois attaché à l'intérieur de la khaïma, au plus haut point, comme une boule de Noël... il y restera jusqu'au dernier moment.

... derniers moments pour notre méharée aussi
retour dans le sable
et les circuits plus fréquemment empruntés
ça sent la civilisation, les 4x4 ont sillonnés le terrain...

Retour, traces de pneus

des   Étrange carrefour  pistes...

.... et nous voilà de retour à la tente-cabane où, à l'aller, Mohamed, le chamelier, nous avait rejoints et où notre intendance pour 6 jours avait été chargée sur le 4x4, avant de foncer vers le camp de base d'où la balade avait démarré.

 camp de base

Mohamed, le chamelier, s'arrête là, les dromadaires aussi

Mustapha va continuer avec nous, nous avons encore un petit bout de sables et de dunes pour rejoindre OULED DRISS où le 4x4 revient nous chercher pour rentrer à Zagora.

Nous sommes le 2 janvier 2007.

Au cours de ces jours dans le désert, j'ai préféré marcher plutôt que d'utiliser un dromadaire déjà bien chargé mais je voudrais avant de partir faire l'expèrience d'en monter un... et bien, pas de problème, c'est prévu... c'est sur des méharis, des dromadaires de monte, que nous rejoindrons notre chauffeur... car, je l'apprends, nos compagnons camelidés de ces jours derniers sont plutôt des dromadaires de bât, même si on peut les monter.

 Mohamed, chamelier et maître du thé, Mustapha, guide et cuisinier

Mohammed, Mustapha, merci...

pour tout et plus encore...

Pendant qu'ils nous accompagnaient,

leurs familles faisaient l'Aïd el Kébir

la fête du mouton, la fête la plus importante...

 Elles fêtaient aussi le nouvel an...

et Mustapha a eu 25 ans.

 


toutes les pages                                                     page suivante:
du carnet SAHARA:                                             de ZAGORA à MARRAKECH
clic! ci-dessous                                                                   
 retour_sahara             retour accueil         suit_sahara
retour à l'accueil