pour_retour_page_précédente_désert-marocpage précédente:
Marche, bivouacs, silence...

 

 

 

bannière_dromadaire4bannière_dromadaire

La plupart des photos peuvent s'ouvrir dans une fenêtre plus grande, pointez dessus, si le curseur se transforme, cliquez....

 Au rythme des dromadaires

 " Pourquoi tu dis "chameau" ?....Tu dis pas chameau!... pour trouver des chameaux, il faut que tu ailles loin... tu vas pas trouver des chameaux avant l'Egypte ... le chameau, il a deux bosses... il est plus grand que le dromadaire mais il est moins fort. Il peut pas porter tout ce que portent les dromadaires... Moi, je préfère les dromadaires...." Mustapha

Au matin du 30/12...

Toilette à l'écart, avec une 1/4 de litre d'eau prélevée aux bidons; je profite du temps p'tit déj' pour tous, hommes et bêtes, pour faire aérer mon couchage en l'étalant sur ma tente igloo... le tamaris m'offre un sèche-serviette fonctionnel.... les matelas et couvertures sont déjà prêts à être chargés, ...

Se nourrir avant de partir

Convivialité entre camellidés

Encore un jour et l'odeur des dromadaires aura tout imprégné, jusqu'au moindre de mes vêtements. Etrangement, ce n'est pas désagréable, c'est un leitmotiv qui nous accompagne en chemin ....et qui nous enveloppe dans la khaïma pendant les veillées, s'exhalant de nos habits, des tapis, de la tente et des couvertures entassées ... de nos cheveux et notre peau aussi sans doute.

moins d'une 1/2 heure, tout est plié, rangé, chargé, équilibré...

sans stress, méthodiquement

et en route...

départ de la caravane au petit matin

 

Arrivée sur un plateau de sable arideNous rencontrons maintenant de moins en moins de dunes

 

Le sol s'aplanit

 

 

Sur ''Na'âm'', le désert de l'Autruche

 

 

Sur le plateau, appelé le "désert de l'Autruche", Na'âm, des traces de ruissellement.                              

Le sel fait par endroits des croûtes blanches à la surface du sable

Croûtes de sel dans le désert

 

Partout l'eau a laissé ses traces
imprimées dans le sable

voir l'album  SABLE/Sables                         d

 " Il y a très longtemps, il y avait des autruches ici... c'était dans les temps anciens. C'est pour ça que les vieux l'ont appelé comme ça..."

 Paisible méharée

   Nous croisons une piste et je réalise que depuis le départ de notre méharée, nous n'avons encore rencontré personne.

 Le temps se fond dans lui-même, un tout dans lequel situer les jours perd de sa nécessité...

Mohamed, chamelier

 

bouton album bivouacCe midi, bivouac de fortune, le vent commande...
(je vous ai fait un album, clic ! >>>> )

 

 

 

et de nouveau, l'après-midi, marcher... simplement marcher, pour ressentir, connaître et éprouver ... continuité et grands espaces...


toutes les pages                                                                    
du carnet SAHARA:                                          Quotidien, feu nourricier
clic! ci-dessous                                             et fraîcheur d'un puitsretour_sommaire_sahara
suite_sahara
retour à l'accueil               
retour accueil