vendredi 31 octobre 2008

10 jours à FEZ ... et revenir

banni_re_march__oiseaux


Je vous invite dans ce carnet à partager mes déambulations Fassies hivernales (hivers 05/06 puis 08/09)... quartiers après quartiers... se faufiler à l'intérieur de la Médina (Fes el-Jdid, le Mellah, Fes el-bali).

xxxxx

Les récits : une icône = une page...
clic! ... dans l'ordre* ou le désordre**...

fes1     fes2     fes3     fes4     fes5
1.univers d'hiver...    2.flâneries ...           3.FES el Bali...        4.tanneries...           5.tanneries ...
divers                     place BAGHDADI     la vieille Médina       fondouq LABBATA    CHOUWARA
                                                                                                                   

Les albums : un bouton = une boîte à images...
clic! pour ouvrir...

 

  album_fes_portes          album_enseignes          fondouq_nejjarine
Portes et Ferronneries        Enseignes... enseignent       Fondouq NEJJARINE


  album_proth_siste_dentair          album_fes_mosqu_es          album_tannerie
Prothèse Des Arts               Mosquées et plus ...           Tanneries
Dentaires                                                                     

 

 


page suivantepage précédente* dans l'ordre : Pour tourner les pages, vous disposez, dans chaque page, d'un bouton "suite" en bas, d'un bouton "avant" en haut.

xxxx

xxxxx

retour au sommaire FES**dans le désordre : en revenant au Sommaire grâce au bouton "retour" au bas de chaque page.

 

 

                                                                                   Bonne balade....


 

 

retour_vers_mes_gpsretour accueil

<<< I N D E X                     retour à l'accueil



Posté par amilaba à 15:32 - Commentaires [3] - Permalien [#]


jeudi 30 octobre 2008

FES des univers d'hiver divers ... aller de Fes el-Jdid à Fes el-Bali en passant par Bab Dkaken

Donc, FES, écrit 2005/2006  (sous la pluie)... complété et illustré 2008/2009 (sous le soleil)

Toits de tuiles_vertes des mosquées FES Maroc


Dans cette page:

 le BORJ Nord, poste de guet sur la colline FES MarocSous la fumée des poteries, les cités FES Marocsur fond de montagnes FES Maroc

 rappels : clic! sur photo >>> photo ouverte en grand
poser la souris sur la photo fait apparaître le titre

 

23.12.05  Intro : Virtuel...
....soit, mais contact quand même.

Vieux toits terrasses moussus FES Maroc

Elle est où ?....à FES, avec sur fond de bruit de circulation, directement dans mes baffles à moi, du Cyber Espace (sic) une chanson arabe des plus traditionnelles avec tout le lancinant d'usage.

Ouf! ouf!...  Après un démarrage galère aux premiers jours, pluie très fine et très froide, lumière (si on peut dire!) restreinte autant dans l'intensité que dans la durée, nuits glaciales et, bien sûr, tous les microbes vaillamment repoussés durant les dernières semaines, résultat : fièvre et aspirine plein pot. Aspirine semble avoir eu le dessus,  aujourd'hui je revis et j'ai enfin pu affronter les faux guides, quel bonheur !

Si je m'étais laissée faire, bien sûr, c'est pas pour l'argent, figurez-vous, .... c'est parce que je suis très belle, mais oui!... avec de très beaux yeux et une forme de visage très spirituelle, si! si! ... en plus d'avoir droit à un bon parcours, j'aurais eu au moins 50 massages (aphrodisiaques!... garantis) 10 gazous et, c'est certain, le bonheur... Mais voilà, paraît que je suis parano et que je vais me perdre et que je suis pas gentille et que les français ils aiment les guides... mais peut-être bien que c'est parce-que je suis raciste ?...

...et chance !... je ne me suis pas perdue!... ou alors si bien que ce fut un vrai bonheur.

J'ai déniché dans une librairie de la ville nouvelle un super livre-plan de Fes que je suis en train d'annoter en transcription lettres arabes, vu qu'ici, rien n'est écrit sur les panneaux en lettres latines....  ça pourra servir aux amis. Heureusement, je n'ai pas tout oublié de mes cours d'arabe et là, je commence à goûter la ville de l'intérieur.

▲ haut


Voici les références de ce guide magnifique et très bien fait, plein de belles photos et d'histoires et Histoire :

FES de Bab en Bab, promenades dans la Médina
de Hammad Berrada
, aux éditions Publiday-Multimédia
  www.publiday.co.ma
(clique sur images et fenêtre plus grande ouvriras )

''FES de BAB en BAB'' 1ère de couverture_H Berrada  ''FES de BAB en BAB'' 4ème de couverture_H Berrada  plan Médina et FES el-Jdid ''FES de BAB en BAB''_H Berrada  carte Situation de la Médina dans la ville ''FES de BAB en BAB''_H Berrada
1ère de couverture / 4ème / plan de la Médina et Fes el Jdid 50x70 / plan de la médina dans la ville.

extrait d'itinéraire ''FES de BAB en BAB''_H Berrada  un plan d'itinéraire ''FES de BAB en BAB''_H Berrada
1ère page d'un itinéraire (de Bab Lamar à Bab Semmarine) / plan de l'itinéraire.

▲ haut


 SE PERDRE pour mieux trouver

Double fontaine dans Derb Bab Guisa FES MarocFes n'est pas une ville qui se donne. Faut aller la chercher mais du coup, on y rentre plus entièrement. Vraiment tout s'y côtoie : le plus délabré-sinistré-sordide et la grande beauté, les gens les plus désagréables et des bouffées estomaquantes de gentillesse et de générosité. La grande liberté que reconnaîtra Sophie (clin d'oeil), à la déambulation anarchique au milieu des voitures, taxis, bus, camions, vélos, mulets, mobylettes.... les trajectoires qui s'adaptent. Klaxons, bien sûr et gaz carboniques de qualité.


... à bientôt sur CYBER ESPACE
pour l'instant, suis à l'hôtel Amor, à partir du 26 et jusqu'au 2, pension Batha.

▲ haut


Suite...24/12

de la petite chronique que je ne vous garantis pas quotidienne mais que vous risquez d'avoir assez fréquente : c'est ma pause au chaud, à la nuit presque tombante, bercée que je suis par, aujourd'hui, des voix mâles feutrées qui discutent en arrière-fond dans une langue que je ne connais pas et qui chante bien sur contre-point des bruits de la rue, Glenn Good aurait aimé, lui qui aimait jouer Bach pendant que sa femme de ménage passait l'aspirateur dans la même pièce.

 de FES EL-JDID à FES EL-BALI, passants et passages ...

porte près de Borj Cheik Ahmed FES MarocJ'ai marché pendant des heures hier et aujourd'hui. Nous nous apprivoisons, la ville et moi. Je commence à me la représenter assez bien.

J'aime particulièrement comment se partagent les espaces entre Fes Jdid et Fes el-Bali, notamment quand le passage d'une porte suffit à vous faire changer d'univers... d'une vie grouillante au silence nu...

Comme souvent, dans les médinas, je me fie aux circulations des gens à pied,  qui ne s'établissent jamais sans but, et les suis comme on suit le courant... c'est ainsi que j'ai identifié trois circuits piétonniers d'usage pour joindre les deux médinas.

Le plus évident, depuis Fes el-Bali, après avoir traversé la place BAGHDADI pour en sortir par Bab CHEMS (soleil) et prendre l'avenue des Français, tout droit le long des jardins (Jnane Sbil) dans lesquels je n'ai encore pas réussi à entrer, c'est frustrant, toujours fermés, et ainsi entrée nord dans Fes el-jdid par BAB DKAKEN.
NORIA à l'est de Jnane Sbil FES Maroc
Le deuxième circuit ... au bout des jardins, je tourne à droite, petite ruelle à deux ponts, les restes d'une noria, puis à droite, pente large qui longe les remparts. A mi-hauteur de cette pente, les jours de beau temps, un coiffeur-barbier campe sa boutique sur le sol herbeux : un grand carré de tissu blanc fixé avec des pointes sur le mur des remparts, une petite table tournée vers ce tissu-mur, une glace au-dessus accrochée à un clou, une chaise et juste ce qu'il faut d'outils... et un homme au grand sourire ouvert à la discussion entre deux clients... en haut de cette pente, on entre en passant sous une petite porte arquée sur une place carrefour, au nord de FES JDID qui s'étend sur la gauche, lieu privilégié des petits vendeurs.

Vendeur d'oranges à la charette FES Maroc

ruelle sur le côté sud des jardins Sbil FES Marocet le troisième circuit... par le sud du palais des Hôtes et de Jnane Sbil ... et on entre dans Fes Jdid par l'est, au-travers d'une petite porte latérale dans les remparts, à la hauteur du Borj (Tour isolée) Cheik Ahmed...

▲ haut



Suivez-moi, je vais vous faire visiter un de ces partage-de-lieux, pourvoyeurs de goûteuses athmosphères et collages magiques :

BAB DKAKEN et alentours m'émerveille...

Bab DKAKEN côté place du Palais Royal FES Maroc

Dans notre dos, la porte du palais Royal, bab Makhzen, (gaffe! photos interdites).
Devant nous, les trois arches de bab DKAKEN
encadrées des deux tours prises dans les murailles.
Nous sommes dans une petite place médiévale, carrée et mignonnette
Sur la gauche, hors cadre, une ouverture dans la muraille
permet d'aller dans le petit quartier Moulay Abdellah, plus intime.
Les hauts murs coupent les sons extérieurs et amplifient les sons intérieurs.
Comme une colonne de fourmis, un va-et-vient continu longe le rempart de droite.
Une colonne qui ne fait qu'entrer et sortir, car deux passages dans ce mur:
au bout, à droite, vers l'avenue des Français et,
près de nous, par une grande double porte qui donne sur la place-carrefour pré-citée,
vers FES JDID et tout-de-suite sa vie foisonnante, insoupçonnable depuis ici...

Tour crênelée de Bab Dkaken FES MarocCigognes vigiles Bab Dkaken FES Maroc

fidèles veilleuses intemporelles et stoïques ...

Bab DKAKEN côté Vieux Méchouar FES Maroc

On a traversé la place médiévale, on est passé sous Bab Dkaken...
De l'autre côté... vide, déserté, silencieux... s'étend le vieux Méchouar.

Arches multiples de Bab Dkaken FES Maroc    photo interdite de la porte du Palais depuis Bab Dkaken FES Maroc    Arches gigognes latérales de Bab Dkaken FES Maroc

Depuis le Méchouar, les lignes enchâssées des arcs gigognes de Bab Dkaken.
Je reviens et me la fais... la photo interdite de bab Makhzen, palais royal.
Et sur ma gauche, sortie latérale de Bab Dkaken.
Mais retournons-nous, revenons dans le Méchouar...
C'est tout rien que pour nous... s'y balader...
aller jusqu'au bout, bab Sba'
de l'autre côté de Bab Sba', on débouche sur une grande artère
hors des remparts
grande circulation automobile, vitesse, bruits, chaleur, odeurs ...
à deux pas de la monumentale porte Sagma
dont on apercevait, depuis le vieux méchouar, les deux tours hexagonales...

Le Vieux Méchouar et les Tours hexagonales de Bab Sagma FES Maroc
Côté gauche, la Makina, ancien arsenal (1881)


Il se passe ce que j'avais déjà constaté ailleurs au Maroc, les commerçants, rabatteurs et faux guides s'habituent à moi et se font de moins en moins insistants, du moins dans le Mellah (quartier autrefois juif) et dans Fes el Jedid (Jedid : nouvelle, c-à-d. XIIIème siècle!... faut dire que Fes el Bali, l'ancienne, date du IXème...) que j'ai grandement arpentés ; ça devient vraiment agréable.

▲ haut


Le MELLAH, ancien quartier Juif

Rue animée du Mellah FES MarocRemarquable dans le MELLAH : les maisons s'ouvrent grandement sur les rues par des balcons et des loggias...  ce qui n'est pas coutumier des maisons arabes. C'est le quartier où s'étaient installés les juifs après avoir dû fuir d'Espagne à la Reconquista. Ils ont amené avec eux leurs traditions arabo-andalouses...

Les balcons de l'héritage Arabo-Andalou au Mellah FES Maroc

Bab MAGANA Mellah FES Maroc  LOGIAS mode de vie ramené d'Espagne FES Maroc  les influences Arabo-Andalouses dans l'architecture contemporaine FES Maroc

esthétique qui a été reprise dans le boulevard BOUKHSISSAT
percé sous le protectorat entre Fes el Jedid et le Mellah

Boulevard Boukhsissat 1 FES Maroc  Boulevard Boukhsissat 2 FES Maroc

Demain je pousse un peu plus dans la Médina dans sa partie la plus ancienne (la médina, en réalité trois ensembles : Fes el Jedid, le Mellah et Fes el bali, la vieille).

▲ haut


page suivante :
retour vers                                      FES place BAGHDADI
SOMMAIRE FES                                   et rues de la Médina
bout_suite_fes
cliquer dans l'icône:    retour à l'accueil            
 
sommaire FES
retour accueil            

 

 


Posté par amilaba à 23:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

FES place Baghdadi flâneries... et par les rues ...

boutPage précédente:
FES
des univers d'hiver
divers

pause sur les toits FES Maroc

Je vous l'ai déjà dit, à FES les merveilles sont tissées au plus misérable. Vous êtes devant une porte, une place, un jardin, une maison, un mélange de remparts superbement restaurés et de palmiers, eucallyptus qui vous tansportent dans une ambiance conte des mille et une nuits, les splendeurs de l'Orient... et sans transition, totalement imbriqués, le délabrement, les ordures et les trucs bricolés à la mimile. Y a du beau partout et du sinistre partout aussi... ..En même temps, il en ressort quelque chose de terriblement humain et vivant.

Dans cette page :

Pour voir ce que les photos ont à vous montrer, n'hésitez pas à les ouvrir en grand d'un clic.


 

à quoi rêvent les ADOS

Place BAGHDADI vers Bab Chorfa et Bab Boujloud FES MarocHier,j'ai fait la connaissance d'une petite lycéenne, ou plutôt l'inverse, vue la détermination de la gamine qui m'a abordée place BAGHDADI... sur les escaliers tribune où je faisais une pause au soleil à bader la vie qui passait par là...

Naïma a 16 ans, fait des études d'économie  au lycée Moulay Idriss, de l'autre côté de la place, et dans deux ans quand elle aura son BAC veut poursuivre ses études en France... où tout est possible comme nous savons bien. Nous avons pris un jus d'orange ensemble aujourd'hui. Si elle ne peut pas avoir de débouchés en France avec un métier de comptable, pas de problèmes!... elle changera d'orientation et sera profd'anglais !...elle connaît de la littérature française Pagnol et Andromaque... Tahar Ben Jelloun et Driss Chraïbi lui sont totalement inconnus et Jacques Chirac est l'ami des marocains... J'ai fait ce que j'ai pu.... à plus tard ....

▲ haut


 

Place BAGHDADI

Place BAGHDADI, j'aime la traverser, m'y arrêter, y flâner... grand espace qui peut porte latérale coudée Place Baghdadi FES Maroc, façade interneparaître vide mais que je trouve humainement plein de vie. porte latérale coudée Place Baghdadi FES Maroc, façade externeSorte de sas entre Fes el bali (la plus ancienne médina) et Fes el jdid (la nouvelle) que l'on rejoint par l'avenue desgradins refuge des lycéens Place Baghdadi FES Maroc Français. Oblige à de grandes traversées de bab Chorfa (côté bali) à Bab Chems, porte du soleil (côté jdid)...>

Bab CHEMS depuis la place Baghdadi FES Maroc

Bab CHEMS depuis l'avenue des Français FES Maroc  Crêpi ocre rouge Bab Chems FES Maroc   

▲ haut


10 jours ... pluie grise

Pluie grise....25.12.05

...et opération boycott "fêtes" réussie. C'est l'ordi qui vient de m'informer de la date. J'adore.


Marché des remparts
entre Bab BOUJLOUD et Bab CHORFA

Fin déc.08...date des photos, il fait BEAU!

Bab Chorfa, XII et XIIIème

Bab CHORFA la porte de Kasbah Nouar FES MarocLa journée dans la médina avec toutes les boutiques ouvertes, le souq fruits et légumes le long des remparts, les pieds dans la boue et même Maroc télécom qui assure la vente de ses cartes, rien n'est venu m'alerter.

Journée ordinaire.

C'est un bonheur de suivre la ligne des étals du marché le long des remparts, rue Sellanine, de tout et de rien ... venez !...

entre Bab Chorfa et bab Boujloud

 plutôt légumes et alimentation

clic dans chaque photo = ouverture grande photo

panières d'olives noires Rue Sellanine FES Maroc  vendeur de poches à 0,50DH Marché rue Sellanine FES Maroc  Boutique fruits et légumes Rue Sellanine FES Maroc

étals fruits et légumes Rue Sellanine FES Maroc  Tous objets de plastique Rue Sellanine FES Maroc  Habitations en surplomb Rue Sellanine FES Maroc

Graines et pâtes Rue Sellanine FES Maroc  Artichauts fèves et haricots Rue Sellanine FES Maroc  Légumes frais sur le sol Marché Sellanine FES Maroc

Vente à la charrette Rue Sellanine FES Maroc  épicerie guichet Rue Sellanine FES Maroc  maraîcher Rue Sellanine FES Maroc

et entre Bab Chorfa et Bab Mahrouq (porte "le Brûlé")

plutôt marché aux puces

à gauche de Bab CHORFA marché aux puces, à droite fruits et légume FES Maroc

Fripes entre Bab Chorfa et Bab Mahrouq FES Maroc tablier de friandises Bab Mahrouq FES Maroc

Briquets tournevis et piles Bab Mahrouq FES Maroc Marché aux puces Bab Mahrouq FES Maroc

▲ haut


 

BAB MAHROUQ

Bab MAHROUQ aux belles arches FES Maroc... construite au XIII ème siècle...

sur les photos de mon guide, "Fes de Bab en Bab", publié en 2002, les portes en bois sont encore en place et sont annoncées comme possédant les plus hauts battants de la ville... à mon 1er passage en déc.05, je peux encore les admirer ... fin décembre 2008, voici ce qu'il reste des plus hauts battants de la ville ... qui se meurent au sol.
les bienfaits de la restauration ?

Exit les monumentaux battants Bab Mahrouq FES MarocPatrimoine méprisé Bab Mahrouq FES Maroc

Bab MAHROUQ ou porte "le Brûlé"
se nommait d'abord "porte de la Justice" (Charia)... mais a très vite changé de nom après que le sultan Al Nacir Ben Youssef al Mansour, qui avait commandé sa construction, y ait fait brûler vif l'un de ses opposants, Al-Oubeidi.

De nombreux arcs aux belles formes...
Comme toutes les portes de FES qui ont gardé leurs formes d'origine, elle est coudée.

Bab MAHROUQ de l'extérieur des remparts FES Maroc
depuis l'extérieur des remparts

▲ haut


 

Balade avant 9h ...

Pour m'accompagner dans cette balade,
cliquer dans chacune des photos pour les voir en grand...

Tala'a SGHIRA au petit matin FES Maroc

Médina encore endormie FES Maroc

 

Boutiques de cierges Rue Bab Moulay Idriss FES MarocAutour du Mausolée de Moulay Idriss FES MarocRue secondaire à l'écart des boutiques FES Marocfidèles montures FES Maroc

Vaisselles de terre cuite FES Marocles circuits touristiques avant l'ouverture FES MarocSouk du Henné FES MarocRéveil FES MarocMédina de FES interdite aux voitures Maroc

 

gestes de tous les jours FES Maroc

▲ haut


 

Les éternels ÉTAYAGES de FES

 

La Médina de Fez est étayée de partout,échafffaudages de soutien Médina FES Maroc des madriers de bois calent les façades les unes aux autres, des calages en équerre dans toutes les rues, des tonnes d'étais qu'on finit par intégrer à l'image des rues tant ils sont omniprésents. Il semble que la ville entière menace de s'effondrer. Il existe une administration spécifique pour le sauvetage de Fez avec ses bureaux propres.
étayages et minaret Médina FES MarocPropres aussi les madriers épais des échaffaudages de soutien dont les lignes se croisent à travers les rues et tout ce bois réchauffe par les temps gris-noirs qui courent depuis une semaine, plus la boue qui s'est accumulée sur les rues et les trottoirs, les unes comme les autres pavés dessous cette pâte, imaginez la patinoire!...

 

 

étayages en soutien de traboule FES MarocÉtais pour garantir le passage FES Maroc

▲ haut


 

en levant le nez ...


Latrines médiévales sur rue FES Marocemboîtements architecturaux FES Maroclucarne ancestrale et innovante électricité FES Marocpetits coins dans le noir FES Marocouvertures dérobées FES Maroc

▲ haut


 

Merry Christmas

Sombres les rues étroites ... sombres aussi les habits des gens... Mais aussi cette couleur pètante que Sophie et Marylène apprécieront à sa juste valeur : le beau rouge pimpant du qui vous savez en plastoque avec sa canne façon sucre d'orge et son visage rose en vente partout...

Je l'ai aperçu, maxi-géant et isolé, dans les bras d'une corpulente maman en djellaba-sac marron qui marchait à grand pas, chargée de courses... sacré contraste. Celui-là, il n'y a que comme ça que je le supporte.

...à bientôt

 Merry Christmas FES Maroc  Camelot aux gonflants Pères-Noël FES Maroc

▲ haut


page suivante :
retour vers                                             FES el BALI
SOMMAIRE FES                                      la Vieille Médina
bout_suite_fes
cliquer dans l'icône:         retour à l'accueil        

bonjour
retour accueil        

 

 

 


Posté par amilaba à 11:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 29 octobre 2008

FES El BALI... La vieille Médina

boutpage précédente:
FES place Bahdadi...

 

 Noël en famille, Pâques en guenilles...

Fez sous la pluie, ciel sous la suie
klaxons en folie, carbone en scories
venelles moyen-âgeuses, enfance heureuse
sandwichs approximatifs, remous digestexcessifs
venue du soir, ruée fassie ambulatoire
téléboutique, théâtre antique
assalam aleikum, orient perfum...
Fez de complexité apparente
en accessibilité surprenante
quand on prend son temps,
qu'on a résisté au premier sentiment...

dans cette page :

Pour voir ce que les photos ont à vous montrer,
n'hésitez pas à cliquer dedans pour les ouvrir en grand.

 

FES Médina ... Au hasard des rues

Minarets de la médersa Bouaninia et de la mosquée Lazzaz FES Maroc

... et voilà, je ne regrette même pas d'avoir ce temps pourri qui me laisse sur ma faim et me donne une furieuse envie de voir la Médina sous une autre lumière, et donc d'y revenir... pas assez de lumière souvent pour faire une photo !

Fascinée que je suis par tout ce qui a subsisté ici depuis le XII et XIIIème sans avoir jamais cessé de vivre au quotidien, mais aussi, tout s'effondre, tout est crevassé. La médina est soutenue de partout par d'énormes échafaudages. La juxtaposition des emblèmes de progrès et des persistances de traditions ancestrales, dans ce qui se vend comme dans les silhouettes ou les gestes, donne le sentiment qu'on assiste aux derniers sursauts d'un univers venu presque intact du moyen-âge.

Les ruelles très étroites , une foule compacte et tout, absolument tout, transporté au-milieu à dos de mulets aussi hauts que des chevaux, cargaisons à l'africaine, c'est-à-dire au maximum du poids supportable et de l'équilibre. On se serre, on pousse, et chacun avance.
Et je prends conscience que dans nos rues françaises, des tas de gestes d'attitudes ou de mimiques n'existent pas ou plus. Les codes ont restreint chez nous ce qu'il est possible de faire ou comment il est possible d'être. Bien ou mal, je ne sais pas mais c'est remarquable.

Des "vieux" métiers très vivants, avec les outils entre la précision, les trucs du métier et le bidouillage, entre autres, des métiers à tisser vrais objets d'art brut, des roues de rémouleurs taillées au burin et qui fonctionnent à plein : une ruelle leur est consacrée.

▲ haut


 

FES Médina... Au Souk des teinturiers

Dans les coulisses du souk des teinturiers ...  écoulements des eaux colorées...
en fonction de la teinture du jour
écoulements des rejets des teintureries FES Marocrue caniveau KHRACHFIYINE Fes Maroc

 

 



Le pavé est glissant
L'air suinte d'humidité...
La rue est parallèle à Oued BOUKHRAREB,
tout près, qui sert de déversoir...

Le soleil pénètre peu ...
et... aujourd'hui jour du sombre,
étonnante et spleenante athmosphère

égouttage au Souk des Teinturiers FES MarocTeinturerie Rue Khrachfiyine FES Maroc

▲ haut


 

FES Médina... Bois, marbre et zelligues

Des mosquées et des fontaines, des salles d'abblutions et des mederssas partout dans la vieille ville, zelligues, bois, dentelles de stuck et marbre sculpté font un lien qu'on ne quitte jamais.

album ''mosquées et prolongements''voir l'album : FES... Des Mosquées et plus

Hier, exploration des souks principaux et des principales mosquées, medersas et fontaines. Bois, marbre et zelligues. Le bois est ici travaillé plus finement que tout ce que j'ai vu à Meknès ou Marrakech. En plus du bois sculpté ( plus gravé que sculpté ) qu'on trouve beaucoup en encadrement de portes dans toute la médina, ou en portes, le bois peint façon orfèvrerie (dont on peut avoir une petite idée quand on pense étagères marocaines) se retrouve un peu partout en auvent de porches et pas seulement pour les boutiques mais aussi pour les entrées de maison, même dans les quartiers les plus délabrés. Alors quand il s'agit de l'entrée d'une mosquée, imaginez les proportions que ça peut prendre avec le raffinement le plus grand.

▲ haut


 

FES Médina... Souk SEFFARINE
dinandiers et chaudronniers

Depuis la rue des teinturiers, j'ai passé deux portes qui encadrent l'entrée d'un pont,
Qantrat KHRACHFIYINE
j'ai suivi la rue Seffarine, la rue des dinandiers où tout brille
et me voilà...Place SEFFARINE
Un triangle, un sol en tribune
Un vieux platane en plein milieu
Et les martèlements sonores des marteaux sur les métaux...

place SEFFARINE Fes Maroc

Boutiques de dinanderies de Seffarine FES Maroc Tous objets de métaux ouvragés Seffarine FES Maroc

échoppe scintillante à Seffarine FES Maroc Une rue depuis la place Seffarine FES Maroc Chaudrons de cuivre Seffarine FES Maroc Chaudronnier et apprenti Seffarine FES Maroc

Atelier chaudronnerie Seffarine FES Maroc Au-milieu de la Place SEFFARINE Fes Maroc Marmites et bassines de métal Seffarine FES Maroc

▲ haut


 

FES Médina... les FONDOUQS

Des rez-de-chaussée avec arcades, des galeries de bois aux étages avec une cour souvent carrée, des portes sur rue monumentales, à l'échelle des dromadaires, et dont il reste encore quelques-unes avec leur système de verrou très massif et complexe fabriqué en bois ... Ce sont les "fondouqs" , en grand nombre (jadis à la fois entrepôts de marchandises et étables à dromadaires au rez-de-chaussée,  hôtels aux étages).

Prestigieux fondouq magasin de tapis FES Maroc   tapis de luxe FES Maroc

fondouq vente miel et huile 1 FES Marocfondouq vente miel et huile 2 FES Maroc Beaucoup reconvertis en commerces... (à gauche et  droite : commerces miel et huile; en haut, une autre reconversion... tapis à l'étage, le rez-de-chaussée étant occupé par plusieurs marchands de meubles et dinanderie grand luxe)

* * * * * * *

 Chacun de ces fondouqs appartenait aux commerçants d'une ville particulière, Tétouan, Marrakech....

fondouq Tastawniyine FES MarocCelui des commerçants de Tétouan date du XIIIème s. avec sa porte ancienne, très beau et très abîmé, si aucun mécène ne passe par là, il risque de ne plus durer très longtemps, il est actuellement occupé par des petits artisans sans le sou qui n'ont vraiment pas les moyens de s'offrir une restauration. Pourtant, il est cité dans les bouquins et tous les guides, officiels comme faux guides, ne manquent pas de faire le détour par ce petit bijou déglingué.

 

vue d'ensemble du fondouq Tastawniyine FES Maroclibrairie Tastawniyine FES Maroc

Une librairie dans un angle...
Des détails bien bô...

Fondouq Tastawniyine détails galerie FES Maroc  heurtoir Fondouq Tastawniyine FES Maroc

▲ haut


 

FES Médina... jeux des rues

vie des fassis : dans les rues 2 jeux font fureur à côté du traditionnel damier des papis dont les pions sont des capsules plastique  de bouteilles d'eau minérale , pourvu qu'il y ait 2 couleurs différentes. Pour les plus de 25 ans, on pratique beaucoup, dans la rue, sur des caisses en bois, un bout de muret, dans les boutiques, aux terrasses des cafés... partout où c'est possible, un jeu qui ressemble complètement à nos petits chevaux par la disposition des cases et des couleurs, qui semble se jouer pareil, mais qui diffère par l'utilisation de pions plutôt que de chevaux et par le luxe de l'encadrement façon vieux cadre doré à l'ancienne. Evidemment en vente dans toute boutique digne de ce nom.
Pour les + jeunes, ce qui signifie au moins jusqu'à 25 ans, mon préféré des jeux ici, les bulles de savons !... et oui, à l'heure de la fascination pour les derniers portables sortis, souffler dans un anneau pour voir s'envoler des bulles fait encore rêver les grands garçons, suffisamment pour que le promeneur puisse en profiter dans toutes les venelles.


stop! Cyberespace surveille mon temps.....
ça, c'était en janvier 2006... depuis, les bulles de savons se sont hélas envolées.... mais les jeux à pions bouchons demeurent.

▲ haut


 

FES Médina... 1er de L'AN

Dernier bulletin météo Fez. 01/01/06
Ciel toujours gris mais plus de pluie.

... des grrrands gâteaux trrrès crémeux sont en vente partout aux charrettes dans les rues avec des inscriptions coulées en... crème : bonne année 2006.
Nous sommes le 01/01 et plusieurs fois, des gens m'ont dit gentiment : joyeux noël! ... C'est agréable ce décalage iconoclaste.


petits taxis FES Marocles taxis sont rouges FES MarocDernier jour en touriste, taxi demain à 4h matin pour aéroport. Au fait, les taxis.... rouges à Fes... les petits taxis sont innombrables et partout...

▲ haut


 

FES Médina... les cimetières très présents

cimetière Bab MAHROUQ Fes MarocLa médina de Fez est dans une cuvette, donc tout autour, des collines, et sur les pentes de ces collines, juste de l'autre côté des remparts, les cimetières.

Les tombes sont disposées comme sur des gradins et toujours présentes. La plupart sont blanches, quelques unes sont de couleur vive. La mort au milieu des vivants, on y amène paître ses moutons, on y fait sécher des laines nouvellement teintes ou fraîchement lavées.

 

sous la protection des ancêtres Place BAGHDADI Fes MarocC'est encore plus vrai le vendredi matin : les cimetières sont alors envahis de monde. Des personnes lavent des tombes de leurs proches, d'autres prient, d'autres amènent des parpaings pour construire une stèle. Des enfants courent dans les allées...

Des femmes assises à même la tombe prient avec ferveur, mais s'interrompent au passage d'un vendeur de confiseries dans la rue de l'autre côté de la murette d'enceinte, achètent par-dessus le mur des biscuits qu'elles mangent dans la foulée alors qu'un peu plus haut, d'autres femmes en grand désespoir, assises elles aussi sur une tombe,  pleurent un proche récemment disparu tandis qu'un iman leur parle longuement.

cimetière Bab GUISSA Fes Maroc

cimetière pâturage Bab Guissa FES Maroc

▲ haut


et photos finalement assez vaines car tout ne peut rentrer dans la petite boîte. Faut venir...


page suivante :
retour vers                                          Fondouq LABBATA
SOMMAIRE FES                             impressionnantes tanneries
bout_suite_fes
cliquer dans l'icône:       retour à l'accueil          

SOMMAIRE Fes promenade sensible
retour accueil         

 

 

 


Posté par amilaba à 11:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]