avant_dogonpage précédente:
Sur le plateau
des trois Youga

 

 

Sur la carte, un couloir
entre les trois Youga et la falaise de Bandiagara...

Mais à échelle humaine, vraie plaine...
Des champs fertiles malgré le sable qui gagne.

Après la grimpette et le parcours plateau,
On la traverse plein soleil, pleine chaleur.
(J'ai, pour la 1ère fois de ma vie,
déjà souffert de la soif sur le plateau, page précédente
)

 

champs_youga piri

Nous quittons Youga Piri... cap vers les falaises.

 

pompe pompe

En chemin, là où plus souvent nous voyions les femmes,
corvée d'eau bien comprise, et l'âne pour porter.

Allez, on y va... progression:

plaine_entre_les_Youga_et_la_falaise
les_pieds_dans
sous_la_chaleur
dans_les_éboulis_invisible_Yendouma

et enfin, là, devant, Yendouma... si! ouvrez les yeux!
...à la lisière des arbres...
ah, oui... OK! votre oeil n'est pas encore fait...

Quoi?... vous n'avez pas cliqué dans photos pour agrandir?...
ben alors!?...

Bon!... j'explique... mon oeil qui commence à s'affûter
a repéré les typiques greniers à fourrage,
éparpillés dans les champs au loin devant nous,
dans la zone des arbres.
Jamais très loin d'un village, ces greniers...
A repéré aussi les huttes des bergers peuls
à qui on confie les troupeaux.
huttes_dans_les_éboulis_invisible_Yendouma

ce que vous auriez vu en écarquillant les quinquets
(extrait agrandi de la photo précédente)

...

réserves_de_fourrage

Nous y voilà...
Même si ça ne va pas vous sauter aux yeux,
Yendouma est là, tout près, dans les éboulis.

Yendouma

calme_apparent

ah!... c'est sûr
à pas vouloir ouvrir les photos +grand +beau
... vous verrez pas trop!


camouflage_éboulis

Tout-de-même!...
(extrait agrandi de la photo précédente)

***

La chaleur écrase tout, pas de mouvements...
mais le calme n'est qu'apparent.
A l'ombre des arbres, c'est jour de marché.

Yendouma_jour_de_marché

marché à l_ombre

15_ombre_lumière

Chance, car la semaine Dogon fait 5 jours.
Aussi, quand vous n'êtes pas du coin,
difficile de s'y retrouver dans les dates de marché.

"Vous savez où trouver Alaye Kéné Atô?"

Le guide demande plutôt à 10 qu'à 1...en Dogon bien sûr.
Voilà!... c'est plus loin, reprendre la marche...
Encore 20mn de sable et soleil jusqu'à Yendouma Atô.
On se l'est mérité mais... quel hameau!
petit bijou, décor de théâtre!

Yendouma_Atô

...il faut encore grimper...
contourner la mosquée
(ses craquants oeufs d'autruche)

Mosquée_Yendouma_Atô

et derrière...

enfin

Vous savez quoi?... j'ai le trac.

Je suis partie de France, il y a presque un mois,
avec déjà l'intention de rencontrer cet homme...
J'ai emmené avec moi pour le lui donner
le magazine dans lequel j'avais lu quelques lignes sur lui
dans un dossier consacré au Pays Dogon...

J'ai dans mon sac une petite liasse de papier à dessin
et des crayons aquarelle et pinceaux, peu de choses...

et là, j'ai le trac...

Avec ce phénomène intense:
le long chemin avant ce moment remplit le mot rencontre
d'un sens entier et profond,
quelque chose de simple, nu et originel.

à suivre...


toutes les pages de ce carnet,                                         page suivante
cliquer dans l'icône ci-dessous :                                     Alaye Kéné Atô
Grand Dessinateur Dogon
retour_GPS_dogonbouton_suiteretour à l'accueil                  
retour accueil                




les PUBS!!!..... colère!

Les pubs ne sont pas voulues par Roots Voyage et retours
Ne plus les voir sur vos écrans ici comme ailleurs sur internet ?

SOLUTION (clic)